Foire Aux Questions

 

Lettre de désobéissance du GLEM

Lettre collective de désobéissance de enseignants du Rhône et de Saône et Loire, proposée par le GLEM-pédagogie Freinet.



Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Nous vous écrivons cette lettre car aujourd’hui, en conscience, nous ne pouvons plus nous taire.

Nous nous reconnaissons dans les valeurs portées par la pédagogie Freinet et celles-ci sont gravement menacées.
En conséquence, nous refusons d’appliquer un certain nombre de mesures qui nous sont imposées et nous nous engageons à vivre nos valeurs au quotidien :

Nous refusons de mettre en place les programmes 2008 :

Nous refusons l’abord prématuré et mécanique de notions en français et en mathématiques.

Nous nous engageons à respecter le développement et le rythme de l’enfant, à favoriser la construction de sa pensée et à développer des situations d’apprentissages coopératifs.

Nous refusons de diminuer les horaires des disciplines qui questionnent et permettent l’expression des enfants (histoire, géographie, sciences, arts).

Nous nous engageons à enseigner à lire, écrire et calculer à nos élèves pour qu’ils puissent analyser et comprendre le monde dans le respect des droits de tous.

Nous nous engageons à favoriser l’expression, la communication et la création de nos élèves.

Nous refusons de mettre en place l’instruction civique et morale et continuerons à organiser une éducation à la citoyenneté issue des pratiques quotidiennes de nos classes en lien avec les valeurs de la République.

Aménagement du temps scolaire :

Nous refusons d’allonger la durée de la journée des élèves et de leur faire vivre une semaine encore plus déséquilibrée.
Nous refusons de traiter seuls la difficulté scolaire sur des temps qui ne soient pas communs à tous les élèves.

Nous nous engageons à participer à une réflexion sur l’aménagement de la semaine et de l’année.

Nous nous engageons à créer les conditions de coopération qui favorisent au sein de l’équipe éducative et au sein de la classe le dépassement de la difficulté par les élèves.

Nous refusons de faire passer à nos élèves des évaluations ne correspondant pas au travail réalisé en classe et dont la correction ne permet pas d’analyser les résultats.

Nous refusons de diffuser des résultats d’évaluation qui serviraient à réaliser des comparaisons ou des classements.

Nous nous engageons à réaliser avec nos élèves des évaluations constructives qui leur permettront de continuer à préserver leur estime de soi et à progresser dans leurs apprentissages.

Veuillez recevoir, monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’expression de nos salutations distinguées.

  enregistrer le document format pdf
Retour à la FAQ